Foucault 71

Créé en 2005 au Théâtre Studio d’Alforville

Prix du Jury Odéon-Télérama dans le cadre du Festival Impatience 2009

Une chronique de l’année 1971, à travers trois interventions militantes de Michel Foucault : la création du G.I.P (Groupe d’Information sur les Prisons), l’affaire Jaubert et le Comité Djellali.  Un spectacle sur l’engagement des intellectuels qui nous donne l’occasion d’explorer nos propres questionnements aujourd’hui.

Durée 1h35
Conception, mise en scène, scénographie et interprétation > Sabrina Baldassarra, Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas
Avec la complicité de Philippe Artières, historien, chargé de recherche au CNRS-EHESS et Président du Centre Michel Foucault
Lumière et régie générale > Frank Condat
Direction de production > Thérèse Coriou
« La réussite du spectacle tient sans nul doute à la formidable énergie qui s’en dégage ; une énergie politique qui est prise en charge par le corps des comédiennes. […] C’est pour moi la facette la plus inventive de Foucault 71 : il donne à voir et à entendre une réflexion sur les différents modes d’interventions discursives dans l’espace public : l’émission radiophonique, la conférence de presse, la manifestation, la leçon, l’entretien … Ce qu’il reste une fois les lumières revenues, ce n’est pas un souvenir, ni même une impression, ce sont des outils, des armes. Le propos n’est pas de dire que les années 70 ne sont pas finies mais qu’il y a là quelque chose de précieux qu’il convient d’entendre, quelque chose qui est à la fois révolte, joie, résistance, désir. Pour le dire autrement : Foucault 71 encourage. »
Philippe Artières, historien
Surveiller et applaudir […] Comment transformer en théâtre une pensée si complexe ? En choisissant une année -1971- où le philosophe n’a rien publié mais a décidé de se confronter sur le terrain, aux disfonctionnements du réel pour mieux les comprendre. Et la période est riche, hélas, avec l’incarcération de nombreux militants de la Gauche prolétarienne (devenue illégale), l’affaire Jaubert – ou comment un journaliste du Nouvel Observateur se fait sans raison aucune sauvagement tabasser par la police – et la création du comité Djellali par Foucault, Sartre, Genet, Mauriac et … Jaubert, à la suite de l’assassinat par son concierge d’un jeune algérien de 15 ans de la Goutte-d’Or. Voilà soudain des Intellectuels de 1968 directement aux prises avec la répression, décidés à y résister et cherchant quel engagement adopter. C’est cette quête même que le quintette de comédiennes veut faire partager au public. Sur le programme, le pari semble risqué ; sur scène, ce fut une merveille de simplicité, d’évidence et de réalité concrète, humaine, charnelle. […] Pareil travail – de l’intelligence à l’état brut, sensuel, énergique – réconcilierait avec le théâtre les plus rétifs. Dans l’espace démultiplié entre zones publiques et coins intimes, lumières larges ou confinées, le collectif F71 décortique l’aujourd’hui et rend passionnante la pensée, donne l’impression d’un spectacle cousu-main, mijoté avec soin, et aborde avec élégance les abîmes philosophiques. Puissent les théâtres programmer au plus vite ce trésor !
La Chronique de Fabienne Pascaud- Télérama- 2009
La Concordance des temps – collectif F71, Théâtre-Studio d’Alfortville, Le Studio-Théâtre de Vitry , avec l’aide à la création et à la diffusion d’Arcadi et le soutien de l’Adami, avec la participation artistique et d’après une maquette issue du comité de lecture du Jeune Théâtre National, avec le soutien du SPIP 94.
2004/2005
Centre Dramatique National de Montreuil,
Jeune Théâtre National,
ENS-LSH, Lyon,
Studio-Théâtre de Vitry,
Maison d’Arrêt de Fresnes, SPIP 94,

2005/2006
Théâtre-Studio à Alfortville,
Théâtre Antoine Vitez d’Aix en Provence

2006/2007
Maison d’Arrêt des hommes de Fleury Mérogis, SPIP 91,
Maison d’Arrêt des hommes de Villepinte, SPIP 93,
Festival Contre Courant à Avignon,
Tournée CCAS région Auvergne et Est

2007/2008
Anis Gras-Le lieu de l’autre, Arcueil,
Festival Jeunes zé Jolie, Collectif 12, Mantes-la-Jolie,
Conservatoire Régional de Montpellier,
Tournée CCAS région Languedoc-Roussillon et Sud-Ouest

2008/2009
La Halle aux Cuirs, Parc de La Villette, Paris,
Maison d’Arrêt de Bois d’Arcy, SPIP 78,
Festival Impatience – Théâtre de l’Odéon

2010/2011
Théâtre de l’Aquarium,
Théâtre du Crochetan – Monthey

2012/2013
Théâtre de Saint-Gervais à Genève, Suisse,
Théâtre des Quartiers d’Ivry,
Scène Nationale de Macon,
Le Carré – Scène Nationale de Château-Gontier,
L’Espal au Mans,
Le TAP, Poitiers

2013/2014
La Grange de Dorigny – Lausanne, Suisse

  • Foucault 71
  • Foucault 71 Sara Louis au rétroprojecteur
  • Foucault 71 Sabrina Baldassara Mégaphone
  • Foucault 71 Sara Louis et Lucie Nicolas
  • Foucault 71 Sara Louis L'affaire Djellali
  • Foucault 71 La Cause du Peuple
  • Foucault 71 La Cause du Peuple Femme journal
  • Foucault 71 Sara Louis L'affaire Jaubert
  • Foucault 71 Megaphone PNiorthe
  • Foucault 71 Emmanuelle LafonComité Djellali
  • Foucault 71 Comité Djellali
  • Foucault 71 Stephanie Farison Sabrina aldassarra
RETOUR AUX SPECTACLES