Notre corps utopique

Créé en 2013 au Théâtre Eurydice à Plaisir

Dans Le Corps Utopique, conférence radiophonique donnée en 1966, Michel Foucault arpente le corps comme un territoire. Espace a priori limité, personnel, imposé à chacun mais espace que nous partageons en commun. Comment s’emparer collectivement de ce corps utopique, lieu de tous les possibles ?

Durée 1h15
Conception et interprétation > Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis, Lucie Nicolas et Lucie Valon
Regard extérieur > Lucie Valon
Scénographie > Jane Joyet
Lumières et régie générale > Léandre Garcia Lamolla
Collaboration chorégraphique > Stéphane Fratti
Collaboration musicale > Jean-Christophe Marti
Intervention dramaturgique > Nicolas Kerszenbaum
Administration de production > Mélanie Autier
« Le collectif 71 est sans doute le meilleur propagateur de cette oralité en acte de l’écriture de Michel Foucault. Il faut voir et entendre les six actrices se partager cette phrase de Foucault comme un gâteau :
« L’utopie, c’est un lieu hors de tous les lieux, mais c’est un lieu où j’aurai un corps sans corps, un corps qui sera beau, limpide, transparent, lumineux, véloce, colossal dans sa puissance, infini dans sa durée, délié, invisible, projeté, toujours transfiguré ; et il se peut bien que l’utopie première, celle qui est la plus indéracinable dans le cœur des hommes, ce soit précisément l’utopie d’un corps incorporel. »
Les actrices donnent à voir à travers leur corps le mouvement de la pensée de Foucault parlant du corps, elles le suivent dans ses digressions, dans son cheminement mettant en scène l’apparente contradiction (« J’étais sot, tout à l’heure de croire que le corps n’était jamais ailleurs »). Leur force et le plaisir qu’elles partagent avec le spectateur, c’est de jouer avec ce texte comme Foucault joue avec son corps. […] Un partage donc. D’une tout autre manière, c’est avec cette notion de partage que s’achève « Notre Corps utopique», spectacle joué par six actrices qui jubilent et nous contaminent. »
Jean-Pierre Thibaudat– Rue 89
« C’est effronté, dynamique, formidablement tonique et humoureux. Deux d’entre elles, nues, vont jusqu’à réitérer les expériences « anthropométriques» d’Yves Klein, des corps vautrés sur papier blanc y laissant leur empreinte. Sacrée performance! »
Jean-Pierre Léonardini – L’Humanité
«C’est simplement pétri d’intelligence […] avec d’incontestables réussites. C’est surtout réjouissant et drôle (mais oui), la preuve que pour penser il n’est pas nécessaire d’être pisse-froid. »
Jean-Pierre Han – Frictions
« S’attaquer au Corps Utopique, de Michel Foucault : le parti pris du collectif F71 était culotté. Le résultat l’est tout autant. Servie par une mise en scène hyper visuelle, la conférence radiophonique du philosophe aux éternels cols roulés s’avère infiniment plus audible qu’elle ne l’aurait été au travers d’un simple autoradio. […] Quand, dénudées et habillées de peinture bleue, les performeuses de F71 remettent en jeu les expériences d’Yves Klein avec ses modèles, se projetant sur d’immenses feuilles de papier déployées, elles donnent littéralement corps  à  un texte complexe. Le temps d’une représentation, cinq corps (féminins) qui n’en font qu’un pour incarner une voix (masculine) nous embarquent dans une forme d’utopie. L’aventure vivifiante d’un voyage « hors-corps » aux côtés de Foucault. »
Cathy Blisson – D’après les mots des participants à l’atelier « Critique publique, critique anonyme »

La Concordance des temps – collectif F71, 
co-production Parc de la Villette – WIP  et La Ferme de Bel Ebat à Guyancourt, avec le soutien du Théâtre Eurydice – ESACT – CAC de Plaisir, de la Fondation de France, du Collectif 12 à Mantes-la-Jolie, du Carré – Scène nationale de Château-Gontier, du Théâtre-Studio d’Alfortville, du Théâtre de la Bastille, du MAC/VAL et de la Maison des métallos
, avec l’aide à la production de la DRAC Île de France et d’ARCADI – Établissement culturel d’Île-de-France, avec l’aide à la création théâtrale professionnelle du Conseil Général des Yvelines
, avec le soutien de la SPEDIDAM

2013/2014
Théâtre Eurydice, Plaisir,
Théâtre de la Bastille,
Collectif 12, Mantes la Jolie,
Théâtre National de Bordeaux Aquitaine,

Le corps utopique – Variation pour deux comédiennes:
Collectif La Blanchisserie – Fabrique de Culture, Ivry-sur-seine,
Maison d’Arrêt de Fresnes, SPIP 94,
Université Paris Est, Créteil

2014/2015
Le Carré – Scène Nationale de Château Gontier

  • F71 Notre corps utopique 1
  • F71 Notre corps utopique 2
  • F71 Notre corps utopique 3
  • F71 Notre corps utopique 4
  • F71 Notre corps utopique 5
  • F71 Notre corps utopique 6
  • F71 Notre corps utopique 7
  • F71 Notre corps utopique 8
  • F71 Notre corps utopique 9
  • F71 Notre corps utopique 10
  • F71 Notre corps utopique 11
  • F71 Notre corps utopique 12
RETOUR AUX SPECTACLES